VDL_RAPPORT_ANALYTIQUE_08_2021_13_12

DE SÉANCE DU LUNDI 13 DÉCEMBRE 2021 FR 702 privées sont précaires, qu’elles ont de mauvais contrats de travail, qu’elles ne reçoivent souvent pas le salaire minimum qualifié, alors qu’elles y auraient droit. Le groupe déi Lénk n’approuvera pas le projet de budget 2022 de l’Office social - non pas parce que nous n’apprécierions pas le travail de l’Office social, mais parce que nous ne pouvons ni approuver qu’un Office social ait des réserves à hauteur de pr s de 7 millions d’euros, ni que des agents de nettoyage soient externalisés. Je voudrais profiter de l’occasion pour remercier Madame Lopes et ses collaborateurs du travail qu’ils accomplissent. Merci également aux représentants des Hospices civils qui nous ont présenté les documents budgétaires. C’est une bonne nouvelle que les Hospices civils entendent construire des logements sociaux dans le quartier de Weimershof. Le groupe déi Lénk soutiendra la demande des Hospices civils à la Ville de procéder à une adaptation du PAP afin que les maisons unifamiliales existantes puissent être remplacées par la construction de logements collectifs. Au budget des Hospices civils, 20.000 euros sont prévus pour le paiement d’intérêts négatifs. C’est de l’argent perdu qui aurait pu être investi autrement. Nous avons également appris que les Hospices civils envisagent d’investir des réserves dans des fonds risqués. Le groupe déi Lénk s’oppose à une telle approche. Les Hospices civils feraient mieux d’investir les fonds dans des projets de logements sociaux ou d’autres projets. Depuis des années, nous attirons l’attention au fait que le personnel de nettoyage est externalisé. Les frais de nettoyage sont passés à 170.000 euros dans le budget rectifié 2021 (+ 47.000 euros par rapport au budget 2021). Les coûts augmentent d’année en année. D’une part, les Hospices civils font appel à du personnel d’entreprises privées, ce qui fait grimper les coûts, et d’autre part, 20.000 euros sont budgétés pour payer des intérêts négatifs. Les probl mes budgétaires des Hospices civils sont-ils dus à l’externalisation du personnel de nettoyage ou les fonds sont-ils tout simplement mal gérés? Je cite quelques exemples : l’externalisation du personnel de nettoyage, le scandale du directeur des Hospices civils qui s’est octroyé un salaire pour ses formations, le fait qu’un membre du conseil d’administration se soit fait vacciner immédiatement, avant même que le personnel de nettoyage ait pu être vacciné. Le groupe déi Lénk ne soutiendra pas le budget rectifié 2021 et le projet de budget 2022 des Hospices civils. Dans l’ensemble, on ne peut rien reprocher à la Fondation Pescatore en termes de gestion. Lors de la réunion de la commission, les représentants de la fondation nous ont fourni des réponses à nos questions. Cependant, les contrats de travail intérimaire que la fondation conclut avec des personnes externes nous donnent à réfléchir, car il y a beaucoup d’absences du personnel pour cause de maladie. Cela a un impact financier. Mais la fondation souligne aussi qu’il est difficile de trouver du personnel soignant au Luxembourg. Le groupe déi Lénk s’abstiendra lors du vote sur le projet de budget 2022 en raison du projet de la Fondation Pescatore de construire un parking souterrain dans le rocher, alors que le parking des Glacis, le parking Robert Schuman, la station de tram et les arrêts de bus se trouvent à proximité immédiate. Un parking souterrain à 5 niveaux générera un trafic supplémentaire. Dans les nouveaux quartiers résidentiels, nous réduisons le nombre de places de parking, alors qu’ici, on construit sans état d’âme un énorme parking. La Fondation Pescatore lance également des projets intéressants, comme l’initiative de mettre à la disposition des résidents des vélos adaptés à leurs besoins, avec lesquels ils peuvent se déplacer dans le parc. La Fondation Pescatore prévoit une rénovation thermique du bâtiment dans un contexte de hausse des coûts de l’énergie. La fondation dit ne pas avoir d’autres alternatives pour chauffer les bâtiments. Quelles autorisations ont été demandées en vue des travaux de rénovation et notamment de la construction d’un parking souterrain à cinq niveaux ? Monsieur Claude RADOUX (DP) : Notre groupe exprime sa pleine confiance dans les directions des différents établissements. Nous avons confiance dans la bonne gestion des établissements. Je profite de l’occasion pour remercier à la fois les directions et l’ensemble du personnel du travail qu’ils accomplissent. Le groupe DP approuvera les documents budgétaires de l’Office social, des Hospices civils et de la Fondation Pescatore. Monsieur l’échevin Maurice BAUER : Je trouve étonnant de voir à quel point certaines déclarations sont peu réalistes. Je ne peux que me rallier aux propos de Monsieur le conseiller Radoux. L’Office social, les Hospices civils et la Fondation Pescatore, dont les activités quotidiennes sont placées sous la surveillance de la Ville, ont tout notre soutien. Au cours des 18 derniers mois, qui ont été marqués par la pandémie, ces institutions ont fait un tr s bon et important travail dans l’intérêt des personnes qu’elles accompagnent. Les reproches à leur égard sont déplacés. Dans une période difficile, où il fallait sans cesse réagir à de nouvelles circonstances et chercher de nouvelles solutions, ces institutions ont pris soin des personnes qu’elles accompagnent. Le personnel a fait preuve d’un grand engagement et d’une grande flexibilité. Je suis consterné par les déclarations de différents intervenants. Je rejette catégoriquement les reproches qui ont été formulés. Le groupe déi gréng dispose d’une représentante au conseil d’administration de l’Office social. D’où ma proposition à déi gréng de transmettre les préoccupations de Madame la conseill re De Macedo au conseil d’administration via la représentante de déi gréng. Je ne pense toutefois pas qu’il y ait beaucoup de choses à améliorer. L’Office social fait un travail extraordinairement bon. L’Office social sait qu’il peut compter sur le soutien de la Ville. Si l’Office social a besoin de personnel supplémentaire, je suis sûr qu’il s’adressera à nous. Nos services soutiennent l’Office social par tous les moyens possibles afin qu’il puisse travailler aussi bien et aussi efficacement que possible. On a critiqué le fait que les Hospices civils disposent de réserves d’argent. Nous pouvons nous réjouir qu’ils disposent de réserves. Si demain un probl me quelconque survenait, nécessitant des investissements supplémentaires pour trouver une solution, de l’argent serait disponible à cet effet. Les Hospices civils ne seront pas les seuls à devoir payer des intérêts négatifs. Tous ceux qui ont économisé de l’argent devront payer des intérêts négatifs. Nous préférerions également ne pas avoir à le faire, mais la situation est ce qu’elle est et nous devrions essayer de nous en sortir au plus vite. Nous ne pouvons toutefois pas jeter l’argent par les fenêtres pour éviter de payer des taux d’intérêt négatifs. Il s’agit de mener une politique financi re prudente, et cela vaut également pour les institutions mentionnées. L’opposition crierait au scandale si les institutions annonçaient demain qu’elles n’ont plus d’argent. Vous pourriez alors demander, à juste titre, où est passé l’argent. Il est donc important et juste qu’elles m nent une politique financi re prudente. Il faut saluer les propos élogieux sur le projet des Hospices civils d’investir dans la construction de logements sociaux. Ces logements seront ensuite gérés par la Ville et les Hospices civils ont eu d s le départ la volonté d’aider la Ville. Madame la conseill re Correia Da Veiga a parlé de l’intention des Hospices civils de placer des réserves dans des fonds à

RkJQdWJsaXNoZXIy NTkwNjU=