VDL_RAPPORT_ANALYTIQUE_07_2021_10_12

DE SÉANCE DU VENDREDI 10 DÉCEMBRE 2021 FR 650 est probable. Certaines améliorations nécessaires au niveau technique et organisationnel ont par ailleurs été identifiées (performance, accessibilité, communication et travail en équipe, règles de présence au bureau, ...). Un élément à ne pas négliger cependant est celui de l’impact sur la cohésion d’équipe, la gestion d’équipe et les processus créatifs : pour ces aspects le télétravail constitue un défi important. Il faut dire que l’enquête a permis de réaliser que ce bémol a bien été reconnu par les participants, qu’il s’agisse de responsables de service ou d’utilisateurs sans responsabilité d’équipe. Parmi les recommandations formulées par le groupe de travail ayant analysé les résultats de l’enquête, l’on peut citer un éventuel relèvement de la durée maximale du télétravail à 2 jours par semaine, la fixation des modalités, du suivi et des règles avant le début du télétravail en fonction des missions imparties, une formation technique sur l’utilisation des équipements et outils de travail spécifiques au télétravail (vidéoconférences, softphone, Sharepoint, connexions VPN, ...) en complément de la formation existante ou encore une adaptation au niveau du système de pointage. Finalement, le télétravail a été un élément clé pour garantir la continuité du service de l’administration communale tout en préservant les collaborateurs du risque sanitaire posé par la pandémie. 7. Le recours au télétravail après la crise sanitaire Suite aux résultats de l’enquête de 2020, un nouveau règlement est en cours d’élaboration pour le temps après la crise sanitaire. Ce règlement prendra certainement en compte les résultats de l’enquête de 2020, mais devra également être aligné à l’évolution future des règles relatives à la pratique du télétravail au niveau national, aux attentes et contraintes des services de la Ville, ainsi qu’à la vision long terme du collège échevinal en cette matière. Une enquête supplémentaire a été réalisée entretemps pour recueillir davantage d’informations auprès des chefs de service et du collège échevinal et optimiser ainsi les futures modalités du télétravail. Les résultats de cette enquête doivent encore être soumis au collège échevinal pour discussion et décision quant à une refonte du règlement interne relatif au télétravail. A l’heure actuelle, la crise sanitaire n’est cependant pas encore terminée. Aussi a-t-il été nécessaire de mettre en place une phase transitoire à partir du 15 juillet 2021 pour régler le passage entre les mesures de télétravail spéciales Covid-19 en vigueur depuis le 15 mars 2020 et le nouveau règlement pour le temps après la crise sanitaire. La présente prise de position vous est adressée en vertu de l’article 25 de la loi communale, ainsi que de l’article 9 §6 du Règlement d’ordre intérieur du conseil communal de la Ville de Luxembourg du 13 mai 2013 et vaut dès lors réponse écrite à la question posée. Elle sera publiée au compte-rendu analytique et au site Internet de la Ville. »

RkJQdWJsaXNoZXIy NTkwNjU=