VDL_RAPPORT_ANALYTIQUE_03_2022_02_05

DE SÉANCE DU LUNDI 2 MAI 2022 FR 198 –– insertion d’articles et d’annonces dans les pages du magazine «City» et du vademecum par le CID en collaboration avec le service communication et relations publiques de la Ville ; l’espace publicitaire au «City» est à charge de la Ville, la production des annonces est à charge du donneur d’ordre ; –– travail de presse externe par le CID en collaboration avec la Chargée à l’égalité ou le service communication et relations publiques de la Ville ; Le travail de communication est couvert par la convention entre les parties. Des actions de publicité doivent être décidées d’un commun accord (affiches, annonces publicitaires …) et les deux parties se concerteront sur la prise en charge de ces frais. La Ville participe aux frais des actions pour lesquelles il n’existe aucun autre cofinancement. La participation financière maximale de la Ville est de 13.000 euros par an pour la mise en place d’un concept, l’évaluation et la réalisation des projets et de 24.000 euros par an pour la mise à disposition des localités, équipements et contenus de la bibliothèque et médiathèque Madame Claudie REYLAND (déi gréng) : Lors de la dernière réunion de la commission de l’égalité des chances, le rapport d’activités 2020/2021 et le plan d’action 2022 de l’association CID/Fraen an Gender nous ont été présentés. L’association CID et la Ville de Luxembourg collaborent depuis de longues années déjà et ont beaucoup à faire valoir. Les inégalités sociales, les discriminations liées au genre et le harcèlement touchent malheureusement encore de nombreuses personnes. C’est pourquoi nous tenons à remercier l’association de son engagement infatigable et du travail réalisé dans ce domaine. L’association CID/Fraen an Gender fête cette année son 30e anniversaire. Toutes nos félicitations ! Nous nous réjouissons de pouvoir fêter cet anniversaire en grande pompe avec elle. Tout comme en 2020, les effets de la pandémie se sont fait sentir en 2021. De nombreuses conférences ont continué à se dérouler en ligne, notamment la conférence «Aspects du Care : psychiatrie et violence structurelle». Mais de nombreuses activités ont à nouveau pu avoir lieu en présentiel, comme la présentation de matériel pédagogique sur le thème « Intersexe en milieu socio-éducatif » à la bibliothèque du CID et une conférence au centre culturel «Schéiss» sur le thème «Genderrerepresentatiounen an de Schoulbicher, eng Analys zu Lëtzebuerg». Les activités à la bibliothèque du CID pour les enfants des écoles et foyers scolaires de la Ville ont été remplacées par l’offre «Genderdrops». Il s’agit d’outils pédagogiques (livres, jeux, vidéos, exercices, liens vers d’autres sites internet...) mis à disposition du personnel enseignant et éducatif, mais aussi des parents, sur le site internet du CID. L’activité «géocaches» se poursuit, mais changera probablement de format en 2022 avec le «cache en-ligne». L’offre pour 2022 est intéressante et variée. Nous espérons tous que les différentes conférences pourront avoir lieu en présentiel. Malheureusement, la conférence sur le thème «La politique étrangère est féministe» a d être annulée en raison de la pandémie. Les ateliers sur le thème «endométriose» ont déjà eu lieu. La conférence sur le même thème aura lieu le 10 mai au «Tramsschapp». L’association participera au «Rallye citoyen 2022». Ce rallye pour les jeunes en âge de fréquenter l’école secondaire est organisé en collaboration avec le «Centre LGBTQ+ Cigale». Les stations du rallye, mises en place par des acteurs locaux, seront organisées sur le thème «LGBTQ+». Dans ce contexte, il convient de rappeler que le «Centre LGBTQ+ Cigale» a reçu le Prix Anne Beffort 2021. 30 ans de CID/Fraen an Gender. Je propose d’offrir à l’association un cadeau pour son anniversaire, sous la forme d’une augmentation du soutien financier par la Ville. Le montant afférent n’a pas été augmenté depuis le début de la collaboration. déi gréng soutiennent pleinement la présente convention. Madame Ana CORREIA DA VEIGA (déi Lénk) : L’association CID/Fraen an Gender est un partenaire fiable de la Ville. Depuis 2015, l’association s’occupe également de la thématique du genre. L’association, qui est devenue incontournable, fête cette année son 30e anniversaire. De nombreuses féministes ont enfin trouvé un espace leur permettant d’exprimer leur sentiment d’oppression par des mots et des actions. L’association CID/Fraen an Gender n’a pas seulement contribué à faire avancer la lutte des femmes au niveau national. Elle aide également à faire avancer l’égalité au niveau local sous de nombreux aspects (pluralité de l’image de la femme, images de la famille, genre, définition de la diversité comme norme...). Outre la famille nucléaire, il y a les familles recomposées, les parents isolés, les enfants qui grandissent chez leurs grands-parents, les parents homosexuels, les enfants qui grandissent dans un foyer pour enfants… Tout cela, c’est la famille. Dans ce contexte, le projet «Bücherkoffer - alles Familie» est un outil précieux. L’offre «Genderdrops» est également à saluer. Je ne peux que recommander le matériel pédagogique proposé sur le site Internet, qui est accessible gratuitement. déi Lénk souhaitent que l’association CID/Fraen an Gender continue à bénéficier d’une sécurité financière. Je ne peux que me rallier au souhait de Madame la conseillère Reyland d’augmenter le soutien financier de la Ville. On pourrait conclure la convention avec l’association pour une durée de dix ans, par exemple. déi Lénk seront aux côtés de l’association pour qu’elle puisse continuer à faire valoir son identité politique et ses intérêts sans être censurée par les services de la Ville ou par le Ministère. Nous souhaitons un bon anniversaire à l’association. Monsieur l’échevin Maurice BAUER : L’association CID/Fraen an Gender a reçu à juste titre beaucoup d’éloges pour son travail. La Ville collabore depuis de nombreuses années avec lui en toute confiance. L’association ne doit pas trembler pour le soutien financier de la Ville. Des échanges réguliers ont lieu entre la Ville et l’association. Madame Annemie Maquil, déléguée à l’égalité de la Ville de Luxembourg, travaille en étroite collaboration avec l’association afin de soutenir et de faire avancer les objectifs et les projets que se donne le CID/Fraen an Gender. La convention avec l’association se poursuit bien entendu. Nous avons de nombreux échanges et si l’association nous fait part de besoins, nous en discuterons ensemble. La convention est approuvée à l’unanimité. VI. DEVIS DE TRAVAUX 1) Projet de réaménagement de la rue de Strasbourg Le conseil communal est appelé à se prononcer sur le devis de 11.837.000€ pour le réaménagement de la rue de Strasbourg (entre la rue de Hollerich et l’avenue de la Liberté). Le projet prévoit la rénovation et le renforcement des infrastructures, y compris un réaménagement de la surface.

RkJQdWJsaXNoZXIy NTkwNjU=