VDL_RAPPORT_ANALYTIQUE_03_2022_02_05

195 FR SÉANCE DU LUNDI 2 MAI 2022 échevinal, le Service seniors et l’Office social à agir de manière proactive dans le domaine de l’information des citoyens, ceci également dans le cadre de la situation actuelle. Nous espérons également que l’Office social investira le montant de 81.584€ dans l’intérêt de ses clients actuels et futurs. Madame Ana CORREIA DA VEIGA (déi Lénk) : Notre groupe n’approuvera pas l’augmentation du prix de 10,50€ à 13,50€. La question se pose de savoir si le « repas sur roues» est un service qu’une personne utilise, comme le client d’un restaurant, ou s’il s’agit d’un service socialement nécessaire dans l’intérêt des personnes âgées ou des personnes dans le besoin, qui leur permet de rester encore chez elles. Il a été souligné que le prix de 13,50€ se situe tout à fait sur le niveau du tarif moyen national. Mais d’autres exemples peuvent être cités. La commune de Leudelange prend en charge 5€ pour chaque repas livré afin de pouvoir proposer un tarif plus bas. Un menu du jour au restaurant co te 14€ ou 15€. Un « repas sur roues» devient donc aussi cher qu’un repas au restaurant, une évolution que nous ne pouvons pas accepter. De plus, avec la crise énergétique et la guerre en Ukraine, d’autres augmentations de prix sont à prévoir. C’est pourquoi nous estimons que le moment est mal choisi pour augmenter le tarif. Nous soutenons la prise en charge ultérieure par la Ville des frais d’achat de matériel supplémentaire et des frais de réparation. Le nombre d’utilisateurs du service « repas sur roues» a passé de 90 à 180 clients pendant la pandémie. Cela soulève la question de savoir pourquoi le nombre d’utilisateurs était plus faible avant le début de la pandémie. Est-ce parce que la qualité des repas laisse à désirer ou parce que les intervalles de livraison entre 9 heures et 11 heures sont trop importants, et qu’il faut en outre 45 minutes pour réchauffer les repas ? Le groupe déi Lénk demande une évaluation du service. Les clients et les aides-soignantes qui aident certains clients à réchauffer les plats devraient être interrogés et le service devrait être adapté sur la base des résultats de ce sondage. Monsieur l’échevin Maurice BAUER : L’Office social travaille avec beaucoup d’engagement. L’offre « repas sur roues» ne s’adresse pas uniquement aux personnes dans le besoin, mais également aux habitants de plus de 65 ans, ce qui signifie que la majorité des clients ne sont pas des personnes pour lesquelles une augmentation des prix ne serait pas supportable financièrement. Notre Service Seniors soutient l’Office social en informant sur l’offre « repas sur roues». L’objectif n’est pas de réaliser un bénéfice financier, mais de pouvoir couvrir les frais. Comme l’a souligné à juste titre Madame Vronny Krieps lors de la réunion de la commission, aucun client ne doit renoncer aux « repas sur roues» parce qu’il se trouve dans une situation financière difficile. Je demanderai à notre service le nombre exact de repas livrés par jour et je transmettrai cette information à Madame la conseillère Fayot. Le contrat a été conclu pour une durée de 10 ans suite à un appel d’offres public. Lorsque le contrat arrivera à échéance, nous verrons comment attribuer le service à l’avenir. Le service « repas sur roues» convient bien à la Ville et remplit un rôle social. La pandémie a d’autant plus souligné l’importance de ce service social qu’il a permis, même pendant le confinement, de garder le contact avec les gens et de constater, le cas échéant, si les clients avaient des problèmes de santé. Nous ne pouvons donc que remercier l’Office social de son excellent travail empathique et je suis reconnaissant qu’à l’exception des représentants du groupe déi Lénk, tous les groupes politiques soutiendront l’augmentation de prix proposée. La décision du conseil d’administration de l’Office social est avisée favorablement, les représentants de déi Lénk votant contre. V. CONVENTIONS 1. Acte aux termes duquel la société «Doheem Constructions s.à r.l. » cède à la Ville, à titre gratuit, une languette de terrain (3 centiares) de nature «place-voirie» aux abords de la rue des Pommiers. Objet : élargissement du trottoir. La convention est approuvée à l’unanimité. 2. La Ville loue à un résident un emplacement de stationnement dans le garage souterrain d’une résidence sise au coin Côte d’Eich/rue du Nord. Le bail est conclu pour une durée d’un an et peut être reconduit tacitement d’année en année. Le contrat prend fin de plein droit si le locataire cède le contrat ou sous-loue l’emplacement, s’il change de domicile ou s’il n’est plus propriétaire ou détenteur d’une voiture. Loyer : 297€ par mois. Monsieur François BENOY (déi gréng) : Lors de la séance du conseil communal du 28 février 2022, j’avais demandé des informations plus détaillées sur la composition des prix de location des emplacements de stationnement. Monsieur l’échevin Mosar nous avait assuré qu’il nous transmettrait les informations correspondantes. Jusqu’à présent, nous n’avons reçu aucune explication. La réglementation remonte à une époque où je n’étais pas encore membre du conseil communal. Monsieur l’échevin Laurent MOSAR : En plus du règlement, il y a des décisions prises par les collèges échevinaux précédents. Afin de donner une réponse satisfaisante et de pouvoir présenter un dossier complet, nous sommes en train de rassembler les différentes décisions. La convention est approuvée à l’unanimité. 3. La Ville met à disposition de la société SNHBM deux terrains (total : 52,42 ares) situés aux lieux-dits «Olzigerberg» et «Kappberg» (commune de Hesperange) ainsi qu’un terrain (41,40 ares) situé rue Englebert Neveu à Hamm. Le but est de réaliser des mesures de compensation dans le cadre du PAP « Itzigerknupp» (plantation de haies et mise en place de bandes herbeuses). 4. Des particuliers cèdent à la Ville, pour le prix de 837.200€, un terrain (2,99 ares) («place (occupée), bâtiment à habitation») situé aux abords du Mühlenweg à Bonnevoie. L’objectif est de créer une réserve foncière en vue de la réalisation de projets d’intérêt public. 5. Un particulier cède gratuitement à la Ville une bande de terrain (19 centiares) située rue des Sept-Arpents à Eich. But : construction d’un trottoir. 6. La société «Luxinvest 2 s.à r.l. » cède gratuitement à la Ville deux bandes de terrain (respectivement 8 et

RkJQdWJsaXNoZXIy NTkwNjU=