VDL_RAPPORT_ANALYTIQUE_03_2022_02_05

193 FR SÉANCE DU LUNDI 2 MAI 2022 pour la plupart des citoyens. Il existe trois exceptions : quand il s’agit d’une note de crédit, quand le montant de la facture excède 100.000 euros et en cas de domiciliation. S’il existe d’autres cas où le paiement par payconiq n’est pas encore possible, merci de nous le faire savoir. II. CIRCULATION Monsieur François BENOY (déi gréng) : Notre groupe s’est opposé à la proposition du collège échevinal concernant le réaménagement de l’avenue Pasteur. Nous nous sommes prononcés en faveur de l’aménagement d’une zone de rencontre. Les arbres auraient pu être conservés, il y aurait eu plus d’espace pour les piétons et les terrasses, et cela aurait contribué, d’une manière générale, à une meilleure qualité de vie. Bien entendu, cela n’aurait été possible qu’avec une déviation du trafic. Au lieu de cela, le collège échevinal a opté pour une piste cyclable bidirectionnelle. C’est pourquoi nous ne pouvons pas soutenir les règlements de circulation proposés pour l’avenue Pasteur. Je ne sais toujours pas à quelle date les différents tronçons seront achevés, ni combien d’arbres exactement devront être abattus et à quelle date. Les informations que nous avons reçues à ce sujet en commission diffèrent de celles contenues dans le communiqué de presse de la Ville. Dans la partie inférieure de l’avenue Pasteur, les arbres ont déjà été abattus, mais pas encore dans la partie supérieure. Le plan du collège échevinal prévoit l’aménagement d’une piste cyclable bidirectionnelle jusqu’à la hauteur de la rue Ermesinde. Les travaux dans les parties inférieure et supérieure (jusqu’à la rue Ermesinde) seront-ils terminés aussi pour l’été 2022? Ou est-ce que seul le tronçon inférieur sera achevé d’ici là, ce qui signifierait alors que les cyclistes devraient faire un pénible détour par l’avenue Victor Hugo? Un point faible, majeur du projet : la création d’une piste cyclable bidirectionnelle aura pour conséquence de rendre le trottoir très étroit, ce qui crée de nouveaux conflits avec les piétons. Cela montre que le projet n’a pas été pensé du tout pour répondre aux fonctions importantes de l’avenue Pasteur. Une zone 30 sera créée dans la rue Sejourné et dans la rue de la Semois. Outre la mise en place d’un panneau de circulation «30», quelles mesures seront prises pour ralentir le trafic ? Un ralentisseur a déjà été installé. Est-ce que d’autres suivront, y compris dans d’autres rues? La piste cyclable inaugurée fin mars avec les ministres Bausch et Dieschbourg, qui longe la voie ferrée de Dommeldange à Beggen, constitue une liaison importante avec le PC1 et au-delà. Serait-il possible d’installer à Beggen, dans la zone du petit terrain de football et de l’aire de jeux pour enfants, un panneau de signalisation pour les cyclistes afin qu’ils ralentissent à cet endroit ? En outre, il serait judicieux de déplacer légèrement les deux buts de football, ce qui permettrait d’éviter les conflits avec les enfants qui jouent au ballon, et de colorer la piste cyclable afin de créer une délimitation visible. Monsieur Guy FOETZ (déi Lénk) : Dans la rue Jean-François Boch, il est prévu d’aménager une « rue de rencontre» sur une longueur de 25 mètres. Selon nos documents, la vitesse y sera limitée à 30 km/h. Ne s’agit-il pas plutôt d’une «zone de rencontre», où la vitesse est limitée, selon le Code de la route, à 20 km/h? En outre, avec 25 mètres, le trajet est très court. Comment cette zone sera-t-elle aménagée d’une manière générale? L’itinéraire cyclable bidirectionnel de l’avenue Pasteur sera prolongé par le tronçon rue Henri VII - rue Ermesinde. Est-ce que des arbres supplémentaires seront abattus à cet endroit ? Si tel était le cas, nous ne soutiendrions pas cette mesure. Par ailleurs, il est prévu d’aménager un passage piétons dans la rue Henri VII. Pourriez-vous nous donner de plus amples informations à ce sujet ? Des ralentisseurs ont été installés dans la rue de la Semois. Dans le dossier il est question de l’introduction d’une zone résidentielle. Quelle est la différence entre une zone résidentielle et une zone de rencontre? Ne ferions-nous pas mieux de fermer la rue de la Semois à la circulation motorisée (excepté riverains) entre l’avenue Marie-Thérèse et le numéro 25? Dans la rue Félix de Blochausen, un emplacement de stationnement pour personnes handicapées sera mis en place au niveau de la maison n° 48. Dans le dossier, il est question d’une «adaptation conséquente des conditions de stationnement ». Qu’est-ce que cela signifie exactement ? Quel sera l’espace occupé par l’emplacement de stationnement ? Serat-il possible d’y déployer une rampe? Il est également prévu d’installer des «parcomètres à minuterie» aux abords de la maison mentionnée. Dans le reste de la rue Félix de Blochausen, des «parcomètres à distribution de tickets» seront installés. Qu’en est-il du «parcomètre à minuterie»? Monsieur l’échevin Patrick GOLDSCHMIDT : Une piste cyclable bidirectionnelle sera réalisée dans l’avenue Pasteur et les bâtiments du projet «Vivre sans voiture» y seront reliés. En février 2020, la première phase du projet de piste cyclable a été approuvée par le conseil communal. Les autorisations nécessaires ayant été obtenues, la mise en œuvre de la première phase a commencé. Les travaux de cette phase devraient être terminés à la mi-mai. La deuxième phase, qui consistera à prolonger la piste cyclable jusqu’à la rue Ermesinde, suivra. 24 arbres devront être abattus et sept nouveaux arbres seront plantés. Nous espérons pouvoir terminer ces travaux à l’automne. Dans la rue Séjourné et dans la rue de la Semois, la vitesse maximale autorisée sera limitée à 20 km/h, comme dans une zone de rencontre. Les deux rues seront fermées au trafic motorisé. La circulation des riverains en sera exclue et sera ralentie par l’installation de ralentisseurs. Aucune borne ne sera installée. En créant une «zone de rencontre» (zone 20) sur une longueur de 25 mètres dans la rue Jean-François Boch, nous avons tenu compte des souhaits des citoyens. La vitesse est limitée à 30 km/h sur le reste de la route. En ce qui concerne la rue Blochausen, la réglementation prévoit que l’aménagement d’un emplacement de stationnement pour personnes à mobilité réduite doit s’accompagner de l’installation d’un parcmètre. Un passage piétons doit être déplacé à un autre endroit dans la rue Henri VII. La nouvelle piste cyclable de Dommeldange à Beggen se termine près d’une aire de jeux. Nous allons chercher une solution pour faire passer la piste cyclable en arc de cercle autour de l’aire de jeux et installer des panneaux signalant aux cyclistes que des enfants jouent à cet endroit. Monsieur François BENOY (déi gréng) : Ai-je raison de penser qu’en plus des 23 arbres déjà abattus, 24 autres arbres seront abattus avenue Pasteur ? Monsieur l’échevin Patrick GOLDSCHMIDT : Je ne suis pas en mesure de vous indiquer le nombre total d’arbres qui doivent être abattus. Le nombre exact d’arbres à abattre dans la deuxième phase est indiqué dans le projet (phase 2). Monsieur Guy FOETZ (déi Lénk) : Dans d’autres communes, les personnes à mobilité réduite ne doivent pas payer lorsqu’elles utilisent un emplacement de parking réservé aux personnes handicapées. La Ville de Luxembourg ne devraitelle pas suivre cet exemple?

RkJQdWJsaXNoZXIy NTkwNjU=