VDL_RAPPORT_ANALYTIQUE_02_2022_22_04

167 FR SÉANCE DU VENDREDI 22 AVRIL 2022 Nous devrions nous engager sur la voie de la vente régionale de notre bois et l’utiliser également pour nos propres besoins. Il serait intéressant d’avoir plus d’informations sur ce point important. Il serait important de disposer de données sur les animaux qui vivent dans nos forêts. En outre, une discussion sur les méthodes de chasse et le permis de chasse serait appropriée. Monsieur l’échevin Patrick GOLDSCHMIDT : Le plan de gestion des forêts pour l’exercice 2022 nous a été présenté en septembre 2021. Le fait que ce point ne figure qu’aujourd’hui à l’ordre du jour s’explique aussi par le fait que les réunions du conseil communal durent souvent longtemps et que, par manque de temps, il n’est pas toujours possible de traiter tous les points inscrits à l’ordre du jour. Comme dans de nombreux endroits d’Europe occidentale, la forêt n’est pas en bonne santé chez nous non plus. Le plan de gestion des forêts est établi par l’Administration de la nature et des forêts. Cette administration étatique a la grande chance que la Ville de Luxembourg dispose d’un Service Forêts, qui travaille en étroite collaboration avec l’administration nationale. Certains membres du personnel sont recrutés par le ministère, mais rémunérés par la Ville. Les forêts de la Ville sont gérées de manière aussi peu invasive que possible. Seuls les arbres malades sont abattus. Il a été souligné à juste titre que pour nous, profanes, il est souvent impossible de reconnaître les arbres malades. Les arbres peuvent aussi ne plus être stables, ce qui les rend dangereux et nécessite leur abattage. Dans le cadre des manifestations qui ont eu lieu à Luxembourg-Ville à l’occasion de la Journée internationale de la forêt, nous avons appris que 216 cm3 de bois repoussent chaque seconde dans la forêt. De nouvelles méthodes de gestion nous permettent d’espérer que nous parviendrons à ce que la forêt se rétablisse malgré le défi de la crise climatique. Nous sommes tous appelés à respecter notre forêt et à faire des efforts pour lutter contre la crise climatique. En collaboration avec l’Administration de la nature et des forêts, une enquête sera menée dans le cadre d’une réunion de lancement afin de savoir comment les citoyennes et les citoyens de la ville utilisent ou veulent utiliser la forêt. La forêt est aussi là pour l’homme. Il peut y trouver le repos et la détente. Ce sondage sera réalisé en collaboration avec l’Université de Fribourg. Je suis convaincu que cette analyse donnera des résultats intéressants. Cette enquête nous permet également de sensibiliser davantage les citoyens à la forêt et à son utilité. En collaboration avec le Service Parcs, nous pourrons volontiers analyser où il est possible de planter encore plus d’arbres dans les différents quartiers de la ville. Il existe en effet une demande du ministère concernant la création d’une piste cyclable asphaltée qui commencerait aux abords du «Juegdschlass ». L’Administration des ponts et chaussées serait en charge de la construction de la piste, alors que la Ville devrait en assurer l’entretien. Or, le service communal concerné considère le projet comme problématique dans la mesure où nos véhicules sont larges et que nous stockons du bois à différents endroits. Le service communal compétent et le collège échevinal sont donc a priori plutôt négatifs à l’égard de ce projet, et nous en avons informé l’Administration des ponts et chaussées. Par contre, nous avons constaté que le trafic n’est pas très dense dans certaines rues et qu’il serait possible d’y aménager une piste cyclable qui s’intégrerait au réseau national de pistes cyclables. Il s’agirait d’un projet que nous serions prêts à accompagner. Enfin, je tiens à remercier de leur engagement quotidien tout le personnel de l’Administration de la nature et des forêts et du service compétent de la Ville. Monsieur Guy FOETZ (déi Lénk) : Monsieur l’échevin Goldschmidt n’a pas abordé le sujet de la chasse dans les forêts de la Ville. Madame le bourgmestre Lydie POLFER : Ce sujet n’est pas à l’ordre du jour aujourd’hui. Mais nous pouvons volontiers l’aborder en commission. Le plan de gestion des forêts de la Ville pour l’exercice 2022 est approuvé à l’unanimité. IV - IX. Les points 4 à 9 sont reportés à la séance du 2 mai. X. CRÉATION / SUPPRESSION DE POSTES A) Création de postes Le conseil communal est appelé à approuver la création de postes au sein des services suivants : Service Communication et Relations publiques (1 poste), Service Crèches (2 postes), DRH (7 postes), Service Impositions communales (3 postes), Service Sports (16 postes). La création de ces postes est approuvée à l’unanimité. B) Suppression de postes Le conseil communal est appelé à approuver la suppression de postes au sein des services suivants : Service Communication et Relations publiques (1 poste), Service Crèches (2 postes), DRH (4 postes), Service Impositions communales (2 postes), Service Sports (8 postes). La suppression de ces postes est approuvée à l’unanimité. XI. CIRCULATION Madame Cathy FAYOT (LSAP) : Je communiquerai à Madame la Secrétaire générale les numéros des règlements de circulation pour lesquels nous nous abstiendrons pour les raisons que vous savez. Les représentants du groupe LSAP s’abstiennent lors du vote des règlements portant le numéro 63e/2022/3-110188. Les autres règlements de circulation sont approuvés à l’unanimité. Madame le bourgmestre Lydie POLFER : Il fut un temps où il y avait des règles pour l’attribution des temps de parole lors

RkJQdWJsaXNoZXIy NTkwNjU=